Sensibilisation entreprise : La vache qui émeut

trousses en bâche recyclée

La sensibilisation entreprise peut prendre des formes très différentes la preuve !

Chaque année, le Groupe BEL France (La Vache qui Rit, Babybel, Kiri, Leerdammer, Boursin, …) organise sa journée RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale). On y retrouve les différents services du groupe : marketing, finance, ressources humaines, commercial, … C’est l’occasion de se retrouver autour d’une action du groupe et de la mettre en lumière.

Cette année, c’est le partenariat de La Vache qui Rit avec l’association SOS Villages d’enfants qui était mis à l’honneur. Cette association redonne à des frères et soeurs séparés de leurs parents le bonheur de grandir ensemble selon un mode de vie familial. Chaque village d’enfants SOS compte 10 à 15 maisons familiales. Elles accueillent chacune entre 5 et 12 enfants et leur mère SOS.

Le groupe BEL soutient l’association depuis plusieurs années et finance notamment des goûters d’anniversaire ou des vacances.

Après la diffusion d’un joli reportage sur l’association, une « maman SOS » ainsi que le très charismatique directeur général de l’association ont répondu aux questions des 80 collaborateurs présents. Un temps de partage très apprécié de part et d’autre.

Afin de permettre aux collaborateurs BEL de faire un geste plus personnel pour les enfants de l’association, nous avons été invitées par l’agence Namaska à leur avons proposer de customiser des petites peluches « La Vache qui Rit » en valorisant des supports de communication obsolètes.

agitation devant les bâches à recycler!
agitation devant les bâches à recycler!

sensibilisation-entreprise2

Ainsi, des rapports annuels sont devenus des petits colliers/bracelets de perles de papier  et les bâches de communication ont été découpées pour confectionner avec l’aide d’un ESAT, des petites besaces porte-monnaie.

Après quelques hésitations et inquiétudes, tous les participants se sont pris au jeu et ont customisé leur peluche avec coeur et entrain!

Une peluche customisée avec les supports de communication obsolètes du groupe BEL
Une peluche customisée avec les supports de communication obsolètes du groupe BEL

Autant de petites vaches personnalisées qui seront remises aux enfants de l’association et qui viennent illustrer l’implication de tous dans ce partenariat qui n’est pas simplement financier.

sensibilisation-entreprise7

Des petites trousses La Vache qui Rit réalisées par les collaborateurs BEL
Des petites trousses La Vache qui Rit réalisées par les collaborateurs BEL

Produits éco-conçus avec l’Espace Rambouillet

A l’instar du Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse, l’Espace Rambouillet a souhaité créer une collection de sacs et accessoires sur la base de ses anciennes bâches de communication pour sa boutique. L’Espace Rambouillet est un lieu privilégié d’observations des animaux et de la forêt créé par L’Office National des Forêts (ONF). On s’y promène sur un sentier suspendu, on y écoute le brame du Cerf, on y découvre la vie des rapaces; autant d’occasions de vibrer avec la nature. En 2014, l’Espace Rambouillet fête ses 20 ans. Désireux de pouvoir proposer à ses visiteurs des produits éco-conçus et confectionnés par des entreprises locales, l’Espace Rambouillet nous a confié ses magnifiques bâches de communication obsolètes en nous laissant carte blanche.

Dans Chauve-souris, il y a Souris!
Dans Chauve-souris, il y a Souris!

Sac, Cabas, trousses de toilettes, trousses, étiquettes bagages, porte-cartes, porte-passeports, … ce ne sont pas moins de 100 articles qui composent cette collection unique qu’on peut retrouver en boutique.

Une chouette collection!
Une chouette collection!

 

Une collection de sacs aux couleurs de l'ONF et de l'Espace Rambouillet.
Une collection de sacs aux couleurs de l’ONF et de l’Espace Rambouillet.

 

Des cabas mais aussi des porte-cartes et des étiquettes à bagages.
Des cabas mais aussi des porte-cartes et des étiquettes à bagages.

 

100 articles éco-conçus.
100 articles éco-conçus.

 

Une bien belle odyssée !
Une bien belle odyssée !

Enregistrer

Enregistrer

Sensibilisation développement durable : Kering recycle ses bâches

« J’ai la conviction qu’une entreprise durable est une entreprise qui réussit. Elle permet de créer de la valeur pour le Groupe tout en contribuant à construire un monde meilleur. »
François-Henri Pinault

Dans le cadre de la journée mondiale de l’environnement, le groupe Kering* a souhaité sensibiliser ses collaborateurs à ses actions en faveur d’un développement durable.

En effet, ce ne sont pas moins de 50 personnes qui sont dédiées dans le groupe aux enjeux du développement durable. Elles déterminent l’empreinte des activités en remontant jusqu’aux champs de coton. Chez Gucci par exemple, on travaille sur l’approvisionnement en or fairmined.

Durant toute une journée, le siège du groupe a été le théâtre de nombreuses animations pour illustrer ces enjeux.

Les différentes missions des membres de l’équipe Développement Durable du groupe étaient ainsi exposées à travers des interviews diffusées sur des tablettes numériques.

Un repas bio était servi dans un espace détente spécialement aménagé avec du mobilier upcyclé notamment par Eco-Actions.

Mobilier upcyclé par les Eco-Actions
Mobilier upcyclé par les Eco-Actions

Atelier_Sensibilisation_Developpement_Durable2

Le fils du commandant Cousteau est venu sensibiliser les collaborateurs intéressés à la préservation des océans à travers une conférence-débat.

Notre mission lors de cette journée étaient d’impliquer de façon ludique les collaborateurs. Eco-Actions invitait les volontaires à participer à un atelier upcycling en fabriquant eux même une trousse à partir de bâches de communication obsolètes du groupe.

sensibilisation entreprise développement durable
Une collaboratrice Kering en plein travail
Il ne reste beauocup de place sur cette bâche!
Il ne reste beauocup de place sur cette bâche!

C’est pas tous les jours qu’on peut créer sa trousse Yves St Laurent ou Gucci! Et c’est plus d’une centaine de personnes qui sont venues se prêter au jeu. Chacun a pu sélectionner et tracer les deux coupons d’une trousse unique que nous avons ensuite fait assembler par un ESAT (Etablissement d’Aide par le Travail).

Un photocall permettait aux collaborateurs d’immortaliser cette belle journée.


sensibilisation entreprise développement durable
Des petites trousses réalisées par les collaborateurs du groupe Kering

Une collection unique et corporate
Une collection unique et corporate

*Kering, anciennement Pinault-Printemps-Redoute (PPR), est un groupe qui figure parmi les leaders mondiaux de l'habillement et des accessoires. Filiales : Gucci, Puma, Bottega Veneta, Saint Laurent, Balenciaga, Boucheron, Sergio Rossi, Alexander Mc Queen, ...

 

Cadeau éco-responsable : le Conseil Général de l’Essonne prolonge ses voeux

Comme chaque année, le Conseil Général de l’Essonne et son président, Jérôme Guedj, ont parcouru le département pour une série de cérémonies de voeux.  A cette occasion, des kakémonos ont été confectionnés. Ils sont le reflet graphique des projets à venir.

Les bâches en question lors des Cérémonies des voeux.
Les bâches en question lors des Cérémonies des voeux.

Les équipes Agenda 21 du Conseil Général ont souhaité leur donner une seconde vie. Quoi de mieux que le faire à l’occasion du Printemps du Réemploi!

C’est ainsi qu’une collection unique de porte-documents a vu le jour. Le système d’accroche des kakémonos a même été réutilisé pour réaliser les anses de ces porte-documents uniques.

Les gabarits des sacs sont placés sur les bâches de manière à valoriser les magnifiques visuels.
Les gabarits des sacs sont placés sur les bâches de manière à valoriser les magnifiques visuels.
Les accroches des baches sont devenues des anses pour les sacs.
Les accroches des baches sont devenues des anses pour les sacs.
Des visuels à valoriser!
Des visuels à valoriser!
Cadeau personnalisé vous dîtes?
Cadeau personnalisé vous dîtes?

cadeau-eco-responsable08

 

Ces cadeaux éco-responsables ont été très bien accueillis lors cette journée qui rassemblait tous les acteurs du réemploi en Essonne dans une ancienne friche industrielle reconvertie en théâtre, la friche de Viry-Chatillon.

 

Une journée privilégiée d’échanges entre structures en activités, porteurs de projets, collectivités d’accueil et organismes financeurs.

Nous étions fières de partager nos convictions et de partager nos projets avec tout ce joli monde!

 

Un éventail de porte-documents aux couleurs des Voeux du Conseil Général.
Un éventail de porte-documents aux couleurs des Voeux du Conseil Général.

L’article du Conseil Général sur cette journée ici.

Accueil des participants des Journées du Réemploi.
Accueil des participants des Journées du Réemploi.

Cadeau responsable : La Macif prend le large

Conférencier en bâche recyclée porte-bloc

Petite histoire d’un cadeau responsable!

Quand la Macif Gatinais Champagne a contacté Les Eco-Actions, elle était à la recherche de cadeaux originaux et responsables pour son congrès annuel. La perspective d’offrir un package de goodies made in très très loin était un peu dissonante avec la démarche RSE (responsabilité sociale et environnementale) de cet assureur engagé. Oui mais…

Pas facile de défendre une idée aussi insolite que celle de recycler ses supports de communication obsolètes. Comme ça nous arrive souvent, une rencontre heureuse avec une alliée convaincue a eu raison des réticences de départ.

L’idée première était de travailler sur les anciennes bâches de congrès de la Macif Gâtinais Champagne. Et puis, en manque de matière, nous avons sollicité toutes les bonnes volontés jusqu’à découvrir des bâches magnifiques de Macif Solidarité Mer qui accompagne des skippers talentueux sur des programmes de course au large. En 2012/2013, c’est tout le groupe Macif qui s’était mobilisé et avait vibré avec François Gabart, vainqueur du Vendée Globe.

Le bateau MACIF
Le bateau MACIF
Un travail de coupe qui nous a fait naviguer.
Un travail de coupe qui nous a fait naviguer.
Les coupons prêts pour la confection.
Les coupons prêts pour la confection.

Quelques semaines plus tard, ce sont près de 200 conférenciers qui ont été remis aux collaborateurs de la Macif lors de leur Congrès 2014 à Orléans; des cadeaux éco-responsables originaux, uniques et confectionnés en île de France.

Mission accomplie!

Un conférencier en bâche recyclée qui  a marqué les esprits.
Un conférencier en bâche recyclée qui a marqué les esprits.
Quelques-un des 200 conférenciers Macif.
Quelques-un des 200 conférenciers Macif.

cadeau-eco-responsable3

Les Eco-Actions et Coopaname dans Socialter

Un article sur Coopaname, notre Coopérative d’Activités et d’Emploi d’Île de France, pour lequel nous avons témoigné.

Socialter, le magazine de l'économie nouvelle génération.
Socialter, le magazine de l’économie nouvelle génération.

Merci à Concepcion Alvarez, la journaliste, qui est venue nous rencontrer à l’atelier pour Socialter.

4e numéro de Socialter, le magazine de l’économie nouvelle génération.
Au sommaire de ce numéro : un dossier spécial sur les mutations du travail.
La grande transformation est en marche !

http://www.socialter.fr

SOCIALTER_04_Coopaname_P1

SOCIALTER_04_Coopaname_P2

SOCIALTER_04_Coopaname_P3

Sensibilisation entreprise : Le Fouquet’s et la Fondation GoodPlanet dans l’Atelier des Eco-Actions

Economie circulaire et solidaire

La Fondation GoodPlanet de Yann Arthus Bertrand a sollicité Les Eco-Actions afin de mettre en place un team building autour de l’économie circulaire et solidaire. La sensibilisation entreprise est une des facettes de notre action et nous avons a coeur d’en faire une expérience conviviale et ludique.

C’est ainsi que les équipes du Fouquet’s Barrière ont quitté la capitale pour la Vallée de Chevreuse. La journée a débuté à St Rémy les Chevreuse, à l’ESAT d’Aigrefoin où l’équipe d’Upcycle expérimente la culture de pleurotes sur marc de café. Nous avons découvert le parcours du marc de café, des entreprises aux containers de production et fait la connaissance des sympathiques travailleurs de l’établissement, des personnes handicapées.

C’est dans l’atelier des Eco-Actions que s’est déroulé l’après-midi. Au programme, découverte de l’itinéraire d’une bâche publicitaire, de sa première vie à sa reconversion. Invités à devenir consommacteurs, chacun  a fait son choix dans une bâche pour créer sa propre trousse de toilettes, unique et écologique.

La journée a été riche d’échanges et nous nous sommes tous donnés rendez-vous pour découvrir les créations en bâche des collaborateurs après leur couture dans un ESAT d’île de France, spécialisé en maroquinerie.

Une expérience solidaire conviviale !

A découvrir aussi sur le site de GoodPlanet

Découverte de l’économie circulaire et solidaire pour les employés du Fouquet’s

 

Economie circulaire et solidaire
Sensibilisation entreprise avec Les Eco-Actions

Coopaname et Les Eco-Actions dans La Croix

Un article de Julien Duriez à lire en intégralité sur le site du Journal La Croix :

Ces entrepreneurs qui se regroupent en coopérative

Les Coopératives d’activité et d’emploi (CAE), comme Coopaname, qui compte 700 membres en Île-de-France, regroupent des « entrepreneurs-salariés ».

Réunion de travail au siège de Coopaname à Paris. Sur les panneaux, on peut lire les notes suivan...

Jeremie Wach-Chastel/

Réunion de travail au siège de Coopaname à Paris. Sur les panneaux, on peut lire les notes suivantes : « accepter de partager le pouvoir », « mutualiser », « être solidaire financièrement et économiquement ».

Désireux de se lancer à leur compte, ces anciens salariés ou chômeurs mutualisent des services – formation, comptabilité, responsabilité juridique – et partagent une vision solidaire et collective de l’entrepreneuriat.

Isabelle Reveret et Isabelle Nicolas ont quitté pour quelques heures les bureaux des Ecoactions, leur petite structure spécialisée dans l’animation d’ateliers autour du recyclage à Saint-Jean de Bauregard, dans l’Essonne. Aujourd’hui a lieu la réunion mensuelle de la Coopérative d’activité et d’emploi (CAE) Coopaname, dont elles sont membres. Au menu : un déjeuner pris en commun, pour échanger sur leurs projets entrepreneuriaux respectifs.

Comme les deux Isabelle, ils sont 700 « entrepreneurs-salariés » à faire partie de la structure francilienne. Artisans, consultants, aides à domicile, correcteurs ou informaticiens, tous ont en commun d’avoir créé leur activité dans un esprit de mutualisation.

Avant d’adhérer à Coopaname, Isabelle Revéré, employée dans une agence d’événementiel, avait fait le tour de plusieurs sociétés de gestion classiques avec son projet de création d’entreprise sous le bras. Sans trouver pour autant ce qu’elle cherchait.

LE MODÈLE DE COOPÉRATIVE D’ACTIVITÉ SE « DÉMARGINALISE »

« J’avais besoin d’être suivie, d’apprendre l’entrepreneuriat, raconte-t-elle.Et contrairement à une couveuse ou une pépinière d’entreprises, on s’engage avec Coopaname dans la durée. » Déduction faite des 10% de chiffres d’affaires dû à Coopaname au titre des services mutualisés (comptabilité, services juridiques, formations), elle se verse aujourd’hui, après un an et demi d’activité, l’équivalent d’un petit Smic.

A leur création, il y a une quinzaine d’années, les CAE étaient destinés aux demandeurs d’emploi qui souhaitaient créer leur activité. Elles intéressent aujourd’hui de plus en plus de salariés à la recherche d’indépendance. « Beaucoup n’en peuvent plus des méthodes de management trop contraignantes et cherchent à sortir du modèle d’entreprise classique », pense Stéphane Veyer.

Le modèle reste encore relativement confidentiel. Réparties dans toute la France, les CAE réunissent 5 000 entrepreneurs salariés. Mais depuis deux ou trois ans, ces structures peu connues du grand public se « démarginalisent », juge Stéphane Veyer, directeur de Coopaname.

UA_coopaname-8

Les entrepreneurs de Coopaname se réunissent au moins une fois par mois dans une des antennes de la Scop réparties dans toute l’Île-de-France. (Jeremie Wach-Chastel)

 « ON DIT MERCI À LEHMAN BROTHERS »

« Depuis le début de la crise, les gens s’intéressent à des modèles économiques différents. À Coopaname, on dit merci à Lehman Brothers ! », ironise le quadragénaire dynamique, ancien salarié d’une grande entreprise de conseil. Un contexte favorable qui pourrait être encore renforcé par la création d’un nouveau statut dans le projet de loi sur l’économie sociale et solidaire (ESS), examiné au printemps 2014.

Coopaname ne refuse personne. Mais tous les projets de création d’activité n’aboutissent pas. Un tiers des nouveaux membres ressort de la coopérative entre six mois et quelques années après y être entré, « faute d’avoir un revenu suffisant », rapporte Stéphane Veyer.

Un autre tiers des candidats ne signe jamais de contrats avec Coopaname, faute d’avoir facturé. Ce n’est que si le projet se concrétise financièrement que l’entrepreneur contracte avec Coopaname. « Mais ils auront au moins essayé de vivre l’utopie, d’aller au bout de leur projet, explique le directeur. Et ils repartiront sans avoir contracté de dette ».

Julien Duriez

Communication responsable pour la ville de Gif sur Yvette

 

Communication responsable pour la ville de Gif sur Yvette (91) en Essonne qui nous a confié ses bâches de communication en vue de leurs donner une seconde vie.

Les bâches événementielles obsolètes de la ville vivent désormais une nouvelle vie de trousse et seront distribuées dans le cadre des événements de la ville tout au long de l’année.

Comme la ville de Gif, pensez à récupérer vos bâches de communication PVC, drapeau, textile, … et consultez-nous.
Nous ne manquerons pas de vous donner une foule d’idées pour en faire de nouveaux outils de communication uniques et responsables.

Voilà une belle façon de passer à l’action et de mettre en oeuvre votre agenda 21 ou votre engagement en faveur d’un développement durable.

Les bâches de la ville de Gif sur Yvette recyclées.
Les bâches de la ville de Gif sur Yvette recyclées.

Atelier de sensibilisation au tri du papier

Dans le cadre du concours « A vos Marques, Prêts? Papiers !!! », Eco-Actions a animé des ateliers re-créatifs autour du papier et du tri du papier.

Fabrication de papier recyclé, valorisation d’anciennes affiches pour les transformer en sacs cadeaux ou décoration de Noël, nous nous sommes pliés en quatre pour sensibiliser au tri des papiers.

« Les affiches annonçant le marché de Noël de Janvry auraient tout simplement pu finir à la poubelle. Mais grâce aux conseils d’Isabelle Nicolas et Isabelle Revéret (deux pros du recyclage puisqu’elles fabriquent à Saint-Jean-de-Beauregard des sacs en bâche publicitaire et en bâche de piscine gonflable), près de 70 enfants les ont transformées en petits sacs, parfaits pour accueillir un cadeau de fin d’année. »

Lire l’article complet du Parisien sur le sujet

Fabrication de papier recyclé avec les Eco-Actions
Fabrication de papier recyclé avec les Eco-Actions