3 alternatives écologiques pour réinventer ses funérailles.

Funérailles écologiques

Depuis des siècles, l’enterrement et la crémation sont les dispositifs les plus couramment utilisés lorsque survient la mort physique d’une personne. Une nouvelle réflexion à propos de la mort a lieu depuis quelques temps. Avec l’intérêt grandissant pour l’écologie, cette réflexion porte sur de nouvelles alternatives à l’enterrement classique notamment. Ainsi, on voit des solutions innovantes émerger. En effet, désormais, certaines entreprises offrent aujourd’hui des alternatives originales. Voyons lesquelles.

Pourquoi de nouvelles alternatives à l’enterrement classique?

Tout d’abord il y a indéniablement un intérêt écologique, financier et pratique. Dans un second temps, on ne peut nier que l’idée que l’on se fait de la mort est en passe d’évoluer. Avec les avancées de la physique Quantique, on sait maintenant que nos êtres sont dotés d’une conscience non localisée, qui perdure au delà de la mort du corps physique. De ce fait, la force de l’attachement au corps n’est plus la même pour tout le monde.

Beaucoup d’entre-nous arrivent à faire évoluer leurs croyances à ce sujet et adoptent un certain lâcher-prise. On peut donc plus facilement accepter de nouvelles alternatives tout à fait innovantes. La mort tend à être dédramatisée et les codes sont bousculés !

Enfin, ces alternatives très utiles et plaisantes, permettraient de régler les problèmes de place dans les cimetières et de mettre un terme à l’ambiance morose et inesthétique des cimetières.

Mais quelles sont ces nouvelles options que nous pouvons désormais choisir ?

Les alternatives pour recycler son corps physique après la mort.

Le corps du défunt transformé en œuvre d’art.

C’est une entreprise du nom de Spirit Pieces qui a mis au goût du jour le concept de l’art commémoratif. L’idée est partie d’un constat simple : notre société a perdu son lien spirituel et artistique avec la fin de vie.

oeuvre d'art funéraire
Le créateur du concept a également voulu aider les proches des défunts en leur apportant un certain réconfort par ces hommages artistiques. Il utilise les cendres des défunts pour des créations commémoratives artistiques en verre.

Devenir un arbre après sa mort.

Le concept est juste génial. Urn Bios a mis sur le marché une urne biologique funéraire 100% biodégradable composée de la manière qui suit. On y trouve les cendres du défunt, placées sous du terreau contenant une graine d’arbre. Durant la décomposition de l’urne funéraire, les cendres se mélangent au terreau pour favoriser la pousse de l’arbre.

Urnes funéraires biodégradables

Bios propose ainsi une alternative écologique et innovante à l’enterrement classique. Les cendres du défunt se muent tantôt en bel érable, tantôt en charme ou une autre variété d’arbre. Ce concept est né d’une croyance, partant du principe que la mort est simplement un processus de transformation. Le passage d’un état à un autre. Symboliquement, c’est un peu comme redonner la vie après la mort.

Transmuter le corps en récif marin.

Eternal Reefs, une entreprise située en Floride, commercialise une Reef Ball (structure en béton respectueux de l’environnement) favorisant la croissance de la vie marine. Le concept est original : mélanger les cendres du défunt à la structure de la Reef Ball. La sépulture marine devient alors un habitat pour de nombreuses espèces de la mer.

L’entreprise a eu la bonne idée d’impliquer les proches dans la création du récif et de proposer une cérémonie commémorative. Eternal Reefs voit ce concept comme étant une expérience positive pour les proches. Cela permet notamment de donner plus de sens à la disparition du défunt, tout en ayant une action bénéfique pour l’environnement.

La fin de vie n’est pas un sujet que l’on aime aborder, mais il est bon de savoir que de telles alternatives existent et permet parfois d’aider à traverser cette épreuve difficile.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*