Le Plogging : comment allier sport et écologie.

Ramasser les ordures en faisant du sport

Nouvelle tendance venue de Suède, le jogging se veut désormais utile et surtout écologique. Le plogging est donc né, une version qui consiste à ramasser et à jeter les ordures sur son passage. Véritable engouement, cette nouvelle discipline sportive possède même ses clubs dans ce pays nordique.

Un corps sain mais aussi un environnement sain.

Les ploggers cherchent désormais une véritable harmonie entre leur pratique sportive et leur cadre. En effet, courir en croisant des monticules de déchets empêchait de prendre un plaisir maximal. Ces sportifs écologistes profitent donc de leur session de sport pour ramasser les déchets qu’ils trouvent sur leur route. Cette idée connaît un véritable succès à Stockholm. Allier entretien de son corps et entretien de son environnement semble couler de source !

Le plogging, une activité écolo

Ce nouveau concept a pu faire sourire car ces joggers d’un nouveau type se reconnaissent à leurs tenues fluos et leur sachets poubelle. Pour autant, leur efficacité redoutable a fait naître des passions. En effet, plus aucun déchet n’est présent sur le parcours qu’ils ont emprunté. Si la discipline se transforme pour accéder au moindre petit déchet, l’environnement suédois profite d’un véritable coup de propre.

Le sport pourrait bien devenir l’avènement d’un nouveau type de comportement. Vivre sainement exige de prendre soin de soi mais aussi de son environnement dont l’Homme ne peut se passer.

Le plogging : éveiller les consciences sur l’écologie.

Pour pouvoir ramasser le plus de déchets possibles, les ploggers ont fait évoluer leur sport. Sauts, squats, changements de rythme, le plogging parvient à séduire les sportifs les plus courageux. Plus éprouvant que le jogging classique, l’objectif est surtout de démontrer que tout le monde peut participer à l’écologie.

Lire aussi :  Comment faire son compost?

Sport et écologie

Les débutants sont au départ hésitants car le regard des autres sur cette pratique peut être gênant. Pourtant, une fois les préjugés dépassés, la satisfaction de participer à la protection de l’environnement prend le dessus.

Ces coureurs survoltés ne sont en effet pas passés inaperçus. Le défi est donc réussi avec des sportifs qui souhaitent démontrer que chaque initiative pour l’environnement a du sens. Inspirants et fédérateurs, des clubs se sont donc rapidement créés en Suède pour s’adonner à ce nouveau loisir écologique.

Pour tous les ploggers, le but est également de montrer à tous qu’en se bougeant au quotidien, les choses peuvent évoluer. La pollution est le problème de tous et chacun peut intervenir à son niveau. Le plogging est un exemple mais d’autres initiatives de ce type méritent d’être développés.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*